Podcasts
TRANSMISSION # 23

Auditrices, auditeurs, lectrices, lecteurs, cinéphiles de tous bords,

L’actualité du septième art est ainsi faite. Alors que le mois dernier les cinéphiles-junkies erraient sur les trottoirs en quête du moindre shoot pelliculé, ce mois-ci, le marché est inondé de substances toxiques plus récréatives les unes que les autres. Pour ne pas risquer l’overdose, il aura fallu faire des choix.

Si jusqu’ici, le baron Grinnaert régnait sans partage sur le programme, il a dû cette fois recourir à un système démocratique: chaque transmetteur a imposé à ses complices la came de son choix. MDMA pour le satyre Manuel Haas avec LORO, opium pour le Docteur Grinnaert et le jazzy COLD WAR, L.S.D. pour Lucien Halflants en route vers les étoiles avec FIRST MAN et pour finir, un cocktail indéterminé de benzos et d’amphètes pour l’adepte du S.M. Julien Rombaux en visite de THE HOUSE THAT JACK BUILT. Exit donc les dernières livraisons de Jacques Audiard, de Michael Moore, de Pierre Salvadori, de David Gordon Green ou le tout nouveau produit from Belgium Lukas Dhont (dont nous reparlerons peut-être en fin d’année).

Un retour illico à la dictature s’impose peut-être tant le programme est discutable… Toutefois c’est un plaisir qu’on espère partagé de débattre pour la première fois à l’antenne de cinéastes installés tels que l’italien Paolo Sorrentino, le polonais Pawel Pawlikowski ou le danois Lars Von Trier, mais aussi (et pourquoi pas leur préférer) la confirmation brillante d’un cinéaste américain même pas trentenaire: Damien Chazelle.

Bon voyage !


Abonnez vous au Podcast via Itunes ou suivez nous sur Spotify, Youtube ou Podcloud

00:00 - Introduction

02:20 - Loro de Paolo Sorrentino

15:46 - Cold War de Pawel Pawlikowski

26:12 - First Man de Damien Chazelle.

38:22 - The house that Jack built de Lars Von Trier

54:17 - Conseils

 

Réalisateur : Transmission Le podcast

Acteurs : (Indisponible)

Durée : (durée indisponible)

Date de sortie FR : (date indisponible)
Date de sortie BE : (date indisponible)
PARTAGEZ CET ARTICLE
LAISSEZ VOTRE COMMENTAIRE
Nom : (Obligatoire)
Mail : (Obligatoire)
Site web :

Mathieu
24 Novembre 2018 à 22h13

Oui tr?s bonne analyse du film. Le premier intervenant a ?mis des r?serves car il dit qu' il y a 2 films en 1, mais cela ne m'as pas d?rang? du film. Et j'ai aim? Ryan Gosling. Il poss?de une force tranquille dans le r?le c?r?bral de Armstrong. Claire Foy est en effet celle qui touche en un seul regard!

Olivier Grinnaert
19 Novembre 2018 à 09h35

Merci pour ton commentaire Mathieu,
Comme tu peux l'entendre, nous avons beaucoup appr?ci? le film ?galement.

Mathieu
17 Novembre 2018 à 19h31

FIRST MAN va peut-?tre para?tre froid pour certains du au personnage de Neil Amstrong, mais en fin de compte le film m'a touch?. Je ne vois plus la Lune de la m?me mani?re d?sormais. Rarement les films am?ricains sont aussi intelligents. Tout est en finesse et le r?sultat est fascinant. La mise en sc?ne r?serve des sc?nes de claustrophobie pour donner la sensation d'?tre dans un cockpit de l'?poque, et le voyage sur la lune atteint un lyrisme ?pique! Chazelle prend le sujet et en fait une oeuvre personnelle. Mon film pr?f?r? de 2018 ? date.
LIKEZ LE PASSEUR !
Critique mise en ligne le 16 Novembre 2018

AUTEUR
Manuel Haas
[126] articles publiés

Biberonnée au cinéma populaire, ma cinéphilie ne connaît pas de frontières et se ...
[en savoir plus]

NOS DERNIERS ARTICLES